Publication Publié le 29/11/2019

Mission relative à la lutte contre l’illettrisme [rapport]. Ministère du travail, novembre 2019

La ministre du Travail, Muriel Pénicaud a confié à Christian Janin et Yves Hinnekint une mission sur la lutte contre l’illettrisme pour que les solutions proposées aux personnes concernées soient plus nombreuses et mieux adaptées. Beaucoup de partenaires fédérés par l’ANLCI (dont l'ANFH) ont participé à la concertation qui a été mise en place par les auteurs du rapport.

Les préconisations contenues dans le rapport sont porteuses de développements pour prévenir et transformer réellement la situation des personnes confrontées à l’illettrisme. La méthode de travail partenariale portée par l’ANLCI, associant les décideurs et les acteurs de la société civile aux sensibilités diverses, a été reconnue comme une base solide pour amplifier l’action. A cet égard, le travail réalisé par l'ANLCI en commun avec les membres du comité consultatif de l’ANLCI autour du Pacte national pour agir ensemble contre l’illettrisme a été très utile. Les alertes et propositions formulées collectivement sont progressivement prises en compte.

Mais beaucoup reste à faire pour renforcer l’accès de tous aux compétences de base tant les changements dans le monde du travail, dans la manière d’utiliser le numérique sont profonds, rapides et révèlent, avec une plus forte intensité, les difficultés liées à l’illettrisme.

Les propositions de la mission, fondées sur l’audition de plus de cent-cinquante personnes ainsi que sur les résultats d’un questionnaire qualitatif auquel ont répondu de nombreux acteurs publics et privés (dont 138 entreprises), s’articulent autour de quatre axes :

  • nommer l’illettrisme et mesurer les résultats
  • mettre en place une stratégie d’accompagnement adéquate pour chaque personne en situation d’illettrisme
  • dans l’entreprise, mettre en évidence les coûts de l’illettrisme et accompagner les salariés pour s’en sortir
  • tirer pour l’avenir les conséquences de ces propositions en matière de gouvernance.

Ce rapport et les décisions qui suivront vont donner un élan nouveau à l'action commune. Les décideurs nationaux, territoriaux et tous ceux qui agissent au quotidien peuvent compter sur son total engagement pour que les solutions apportées aux personnes changent d’échelle et que l’illettrisme poursuive son recul.