Publié le 31/03/2017

CAPA et BPA : acquisition par blocs de compétences (décrets du 1er mars 2017)

A l’instar du CAP, du Bac Pro et du Titre Professionnel, le Brevet professionnel agricole (BPA) et le CAP Agricole (CAPA) peuvent désormais être préparés par blocs de compétences en formation professionnelle continue ou en validation des acquis de l'expérience (VAE).
Les décrets n° 2017-274/2017-276 (BPA) et 2017-275 (CAPA) du 1er mars 2017 en précisent les modalités d’acquisition :
 
  • Une unité capitalisable correspond à un bloc de compétences.
  • Pour la préparation d’un bloc de compétences, la durée de formation n’est pas définie.
  • L’obtention d’une unité capitalisable ou d’un bloc de compétences donne lieu à la délivrance d’une attestation par le directeur régional de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt.
  • Les candidats qui prétendent au diplôme et qui ont déjà obtenu un ou plusieurs blocs de compétences en formation professionnelle continue ou en VAE, titulaires de l'attestation, peuvent être dispensés à leur demande d'une ou plusieurs unités capitalisables du diplôme correspondant aux blocs de compétences obtenus sous réserve de la validité de l'option du diplôme présentée. En cas de rénovation de l'option, il est tenu compte d'un tableau de correspondances entre anciennes et nouvelles unités capitalisables.
  • Pour le CAPA, la durée de validité limitée à 5 ans des unités capitalisables est supprimée.
  • Pour le BPA en VAE, l’obligation de justifier d’au moins 3 ans d’expérience à temps plein dans des emplois ou activités en rapport avec la finalité de l’option du BPA postulé est supprimée.
  • Chaque option du BPA s’appuie sur un référentiel de diplôme désormais constitué d’un référentiel professionnel et d’un référentiel de certification.