Publié le 07/10/2021

Réforme du 2e cycle de médecine : mesures transitoires

L’Arrêté du 30 septembre 2021 modifie diverses dispositions relatives au régime des études médicales et à l'organisation des épreuves classantes nationales (ECN).

Régime des études médicales

La formation au diplôme de formation approfondie en sciences médicales (2ème cycle) comprend les enseignements du tronc commun et des enseignements librement choisis par l'étudiant sur une liste fixée par l'université.

La notion d’unités d'enseignement est remplacée par « enseignements ».

Stages

Dans les unités de soins, les situations cliniques sont désormais définies en fonction des situations cliniques de départ (cf. détail en annexe 2 de l’arrêté), et non plus par la commission des stages et des gardes.

Chez un médecin généraliste, praticien agréé ou maître de stage des universités, le stage peut maintenant également s’effectuer dans un centre médical de santé des armées. Il ne peut être effectué chez plus de deux maîtres de stage (au lieu de trois).

Un certificat de compétences cliniques est délivré aux étudiants ayant validé une série d'examens cliniques objectifs structurés organisés par les UFR de médecine ou la structure qui assure cette formation, établis à partir des situations cliniques de départ. Ils sont organisés au cours du 2ème cycle et sont destinés à vérifier les compétences acquises par les étudiants et notamment leur capacité à développer un raisonnement clinique et à résoudre des situations en lien avec l'exercice professionnel.

Le jury de ces examens est constitué de représentants de différentes spécialités médicales. Les étudiants reçoivent une préparation à ces examens cliniques pendant l'ensemble de la durée du 2ème cycle.

Ces dispositions s’appliquent :

  • aux étudiants accédant à la première année du 2ème cycle des études de médecine à compter de la rentrée universitaire 2020, y compris suite à un redoublement de cette première année après une inscription au titre de l'année universitaire 2019-2020
  • aux étudiants qui n'ont pas validé la deuxième année du 2ème cycle des études de médecine à la fin de l'année universitaire 2020-2021 et qui sont à nouveau inscrits dans cette deuxième année au titre de l'année universitaire 2021-2022.

Epreuves classantes nationales (ECN)

Les ECN anonymes donnant accès au 3ème cycle des études médicales sont ouvertes annuellement et portent sur le programme du 2ème cycle des études médicales.

Procédure d’inscription

L’arrêté redéfinit la procédure informatisée d'inscription aux épreuves.

Evaluation

Le texte précise que les ECN permettent d'évaluer que l'étudiant a acquis les connaissances et compétences suffisantes au regard des exigences de la formation de 3ème cycle, qui comprennent des épreuves nationales d'évaluation des connaissances dématérialisées et des épreuves nationales d'évaluation des compétences (examens cliniques objectifs structurés).

Nature et déroulement des épreuves

Le conseil scientifique en médecine constitue la banque nationale de questions des ECN en choisissant en son sein les questions de ces épreuves en s'assurant désormais de la meilleure représentation possible de chaque discipline, et non plus par tirage au sort.

Les ECN mettent en œuvre des modalités d'évaluation diversifiées par l'intermédiaire d'épreuves comportant différentes catégories de questions constituant des formats docimologiques divers. Ces épreuves intègrent les points clés problématiques des pathologies et comportent chacune plusieurs catégories de questions.

Les catégories de questions sont réparties :

  • en questions à réponses multiples ou à réponse unique à meilleure réponse parmi 3 à 5 propositions
  • en questions à réponses multiples parmi plus de 5 propositions présentées en menu déroulant
  • en questions à réponses uniques ou multiples sous forme de zones à pointer sur une illustration ou un texte
  • en questions à réponse ouverte et courte sous forme de réponse libre de moins de cinq mots.

Quatre plages horaires (3 h chacune)

  • Plages horaires 1 à 3 : ensemble de questions isolées et de dossiers progressifs (2 à 8 questions chacun) pouvant revêtir un caractère multidisciplinaire.
  • 1 plage horaire =  1 unité de composition = 90 à 110 questions de différentes catégories.

Chaque unité de composition est indépendante l'une de l'autre de façon à faire l'objet d'une composition puis d'une correction autonomes. Elles ont toute la même valeur.

  • Plage horaire 4 : 2 lectures critiques d'un article scientifique (orientation clinique + orientation physiopathologique) = 2 unités de composition (1 h 30 chacune)
  • 1 lecture critique = 13 à 17 questions à réponses multiples ou à réponse unique, posées de manière progressive. Les deux unités de composition sont indépendantes l'une de l'autre de façon à faire l'objet d'une composition puis d'une correction autonomes et ont la même valeur.

Système de notation

La notation des questions de la lecture critique est affectée d'une pondération double par rapport aux questions des trois autres unités de composition.

La ventilation par pourcentage entre les différentes épreuves (701/20/10) est supprimée.

Les ECN font toujours l'objet d'une correction automatisée.

Jury

La composition du jury est modifiée dans le cas où une UFR après fusion de deux UFR de médecine dispose de deux centres d'épreuves distants l'un de l'autre. Dans une telle situation, il est comptabilisé deux membres titulaires et deux membres suppléants.

Les missions et responsabilités du jury quant au bon déroulement des épreuves sont définies.

Ces dispositions s'appliquent aux ECN organisées au titre des années universitaires 2022-2023 et 2023-2024.