Publié le 13/12/2019

Réforme de la licence professionnelle et création du Bachelor Universitaire de Technologie

A partir de la rentrée 2021, l’arrêté du 6 décembre 2019 réforme la licence professionnelle (LP) et crée le Bachelor Universitaire de Technologie (BUT).

Le texte définit les caractéristiques de la licence professionnelle et les spécificités du BUT.

La licence professionnelle

  • Diplôme national de l'enseignement supérieur du premier cycle des universités (= grade de licence) de niveau 6
  • Enregistré au répertoire national des certifications professionnelles (RNCP)
  • 180 crédits européens (ECTS)
  • Formation initiale, formation continue, en alternance
  • Objectif = insertion professionnelle en fin de premier cycle (au minimum à 50 %)
  • Pas de poursuite d'études de droit en master
  • Diplôme défini par un nom de domaine et de mention et, en tant que de besoin, de parcours, correspondant à un champ de sciences appliquées ou à un ou des métiers déterminés, dans l'industrie comme dans les services.
  • 173 mentions (cf. liste complète dans l’Arrêté du 27 mai 2014)
  • Supplément au diplôme, précisant les connaissances et compétences acquises, les particularités du parcours de formation et les acquis spécifiques
  • Conditions d’admission : être titulaire du baccalauréat ou d'un titre de niveau 4 enregistré au RNCP
  • Passerelles et enseignements d'adaptation prévus pour les étudiants engagés dans un autre cursus de LP ou dans une formation de licence, ou titulaires d'un BTS, d'un BTSA ou d'un diplôme de niveau 5 enregistré au RNCP
  • Contrat pédagogique pour la réussite étudiante
  • Enseignements théoriques, enseignements pratiques, mises en situation professionnelle, apprentissage de méthodes et d'outils, périodes de formation en milieu professionnel, notamment stages et projets tutorés individuels ou collectifs, structurés en unités d'enseignement permettant l'acquisition de blocs de connaissances et de compétences
  • Possibilité de dispenses de certains enseignements ou autres activités pédagogiques pour les étudiants en formation continue
  • Possibilité de valider un niveau intermédiaire de 120 crédits européens ECTS = diplôme de DEUST (niveau 5)
  • Parcours de réussite et d'insertion professionnelle flexibles et professionnalisés, en partenariat avec le monde professionnel, dispensés dans des unités de formation et de recherche et des instituts universitaires de technologie, où la LP prend le nom d'usage de « bachelor universitaire de technologie »

Le Bachelor Universitaire de Technologie

  • Exclusivement délivré par les instituts universitaires de technologie (IUT)
  • 180 crédits européens (ECTS)
  • Diplôme défini par des spécialités (les 24 spécialités de DUT), qui tiennent lieu de mentions
  • Programmes nationaux (2/3 cadrage national, 1/3 adaptation locale)
  • Volumes horaires : 2000h d’enseignement encadré pour les spécialités du secteur d’activité « production », 1800h pour les spécialités du secteur d’activité « services », 600h de projets tutorés, 22 à 26 semaines de stages
  • Conditions d’admission en 1ère année : examen des demandes par un jury
  • Possibilité d’admission au cours du cycle de formation après validation par la commission de la formation et de la vie universitaire
  • Possibilité de valider un niveau intermédiaire de 120 crédits européens ECTS = diplôme de DUT (niveau 5)
  • Sur Parcoursup, inscription en « Bachelor Universitaire de Technologie » à la place du DUT