Publié le 16/07/2019

Création du Centre national d'appui à la qualité de vie des étudiants en santé

Frédérique Vidal, ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation et Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, ont lancé lundi 15 juillet 2019 la structure de coordination nationale pour favoriser une meilleure qualité de vie des étudiants en santé : le centre national d'appui pour la qualité de vie.

Cette mesure est la concrétisation d’un des 15 engagements pour favoriser la qualité de vie des étudiants en santé pris à la suite de la remise du rapport du Dr Donata Marra au printemps 2018 (cf. article du 04.04.2018).

Le Centre national d'appui (CNA) permettra de développer une expertise, de proposer des recommandations, de favoriser l'échange des bonnes pratiques et leur évaluation.

Le CNA a parmi ses missions :

  • De proposer des formations et des recommandations visant à développer la qualité de vie des étudiants en santé à destination des formateurs, des responsables d'enseignement et des représentants des étudiants.
  • De favoriser et participer à la recherche dans les domaines de la qualité de vie des étudiants.
  • De contribuer à l'évaluation de l'impact des politiques d'enseignements et de leurs réformes sur la qualité de vie des étudiants en santé.
  • D'accompagner et faire le lien entre des interventions menées dans toute la France sur la thématique
  • de la qualité de vie des étudiants pour diffuser les bonnes pratiques et développer des synergies.

Son fonctionnement repose sur :

  • Un comité de direction : nommé par les ministères avec des représentants d'enseignants, des représentants d'étudiants et des professionnels qualifiés.
  • Un comité plénier : constitué de l'ensemble des représentants d'enseignants et d'étudiants, de représentants de structures et de professionnels qualifiés.
  • Un comité scientifique : constitué de personnes qualifiées dans le domaine de la santé sur le plan international et d'experts extérieurs au domaine de la santé (sociologues, experts en éthique en enseignement, autres formations...). La QVES est un sujet de préoccupation international et il est essentiel de prendre en compte d'autres éclairages.