Retour

Destinée à un public ciblé, la Période de professionnalisation permet de préparer une mobilité (métier, grade…) et/ou d’anticiper les risques d’inadaptation.

C'EST QUOI?

La Période de professionnalisation prévoit notamment l’alternance de stages et de formations sur une période maximale de six mois. Une convention, entre l’établissement et l’agent fixe les engagements des deux parties.

QUI ET COMMENT?

La Période de professionnalisation peut être mobilisée à l’initiative de l’établissement ou de l’agent. Elle a pour objectifs d’anticiper les risques d’inadaptation des agents à l’évolution des méthodes et des techniques, et/ou pour favoriser leur accès à des emplois correspondant à des compétences nouvelles, des activités professionnelles ou des qualifications différentes.
Sont éligibles à la période de professionnalisation les personnes bénéficiaires de l’obligation d’emploi définie par le cadre du travail (article L5212-13, travailleurs reconnus handicapés, les victimes d’accident du travail ou de maladie professionelle…).

Il faut remplir au moins une de ces conditions pour bénéficier d’une période de professionnalisation :

  • justifier de vingt ans de service effectifs ou être âgé d’au moins quarente-cinq ans;
  • avoir une qualification insuffisante au regard de l’évolution des technologies et de l’organisation du travail;
  • se trouver en situation de reconversion professionnelle, de reclassement ou d’inaptitude physique;
  • envisager la création ou la reprise d’une entreprise;
  • reprendre son activité professionnelle après un congé de maternité ou parental.

À NOTER

Des périodes adaptées aux emplois visés

La Période de professionnalisation doit être conçue en fonction de l’emploi auquel l’agent se destine.
À ce titre, elle peut être organisée dans un emploi différent de celui de son affectation antérieure.

Laisser un commentaire

Veuillez vous identifier pour commenter

Outils et services