Agents

Gagner en compétences

Le décret du 21 août 2008 stipule que « La formation professionnelle tout au long de la vie des agents titulaires et non titulaires de la fonction publique hospitalière a pour but de leur permettre d’exercer efficacement leurs fonctions durant l’ensemble de leur carrière, d’améliorer la qualité du service public hospitalier, de favoriser leur développement professionnel et personnel et leur mobilité. Elle contribue à créer les conditions d’un égal accès aux différents grades et emplois entre les hommes et les femmes. »

Les possibilités et opportunités sont multiples. Evoluer professionnellement et développer ses compétences est un enjeu important pour chaque agent de la fonction publique hospitalière (FPH).

La Formation tout au long de la vie (FPTLV) permet

  • de se former, de se qualifier : découvrir l’établissement employeur, les règles de base en hygiène hospitalière, les spécificités psychiatriques…
  • de préparer ou de s’adapter à un changement : nouvelle réglementation ou organisation, évolution de la  règlementation des marchés publics pour un acheteur, un nouvel automate pour un laborantin…
  • de mettre à jour ses connaissances et compétences : acquérir une expertise supplémentaire, préparer un diplôme universitaire, découvrir un protocole…
  • d'évoluer par la promotion : suivre des études d’aide-soignant (AS) pour un agent des services hospitalier (ASH), préparer l’Institut de formation des cadres de santé (IFCS) pour une infirmière diplômée d’Etat.
  • de changer de métier par obligation : quitter les soins pour un métier d’accueil en raison d’une inaptitude physique, évoluer d’une unité vers une autre…
  • de changer de métier par projet ou par désir personnel : répondre à une vocation contrariée faute de pouvoir suivre une formation lors du parcours scolaire…

La FPTLV dans la fonction publique hospitalière ouvre la possibilité d’être acteur de son parcours professionnel. En se rapprochant de leurs service formation ou de l’ANFH les agents peuvent s’informer et se documenter sur les outils et les dispositifs conçus pour les aider à faire le point, à changer de métier, à créer une activité ou, tout simplement, à renforcer leurs compétences.

LES PRINCIPAUX OUTILS POUR ÉVOLUER

LE PLAN DE FORMATION DE L’ÉTABLISSEMENT

Le plan de formation regroupe les actions de formation retenues par l’établissement, généralement après une période de recueil des besoins de formation auprès des pôles et des services. Le plan de formation tient compte du projet de l’établissement, de ses besoins actuels et futurs en compétences et intègre les aspirations personnelles qui rencontrent ses objectifs institutionnels. Il intègre notamment les actions de préparation aux examens et concours et les études promotionnelles. Le plan de formation constitue un outil important de gestion de ressources humaines à l'usage des établissements. Il est également un pivot de sa démarche de gestion prévisionnelle des métiers et compétences (GPMC).

LE DIF

Le Droit individuel à la formation est un « compteur formation » qui permet à l’agent de proposer à l’établissement de réaliser des actions de formation dans le cadre du plan de formation.
Le DIF invite à la rencontre et à la convergence entre l’agent et son établissement qui sera amené à prendre en charge de coût de l’action.
En cas de non utilisation, le nombre d’heures DIF est plafonné à 120 heures.

LA VAE

La Validation des acquis de l’expérience (VAE) est un dispositif individuel qui peut relever du plan de formation. L’agent, comme l’établissement peuvent en prendre l’initiative. La VAE permet d’accéder au diplôme par une autre voie que les études : la reconnaissance de l’expérience et de la pratique.
Obtenir un diplôme permet d’être reconnu pleinement en tant que professionnel, d’acquérir une qualification et permettre d’exercer une autre fonction ou les mêmes dans un autre établissement ou de pouvoir préparer un diplôme qui requiert un niveau minimum de qualification.

LE BILAN DE COMPÉTENCES

Le Bilan de compétences est un outil très utile pour faire le point sur ses compétences, aptitudes et aspirations. Un Bilan de compétences permet à l’agent, guidé par un consultant, d’identifier les points positifs (les atouts) et négatifs (les faiblesses) et les mets en perspectives avec un projet professionnel ou indique des directions possibles. L’ANFH peut financer un congé pour Bilan de compétences pour les agents souhaitant le réaliser sur leur temps de travail.

LE CFP

Le Congé de formation professionnelle (CFP) ouvre par exemple la possibilité de financer un projet de reconversion, de changement de secteur d’activité ou de métier… Les agents de la FPH peuvent aussi y avoir recourt –sous conditions- pour financer un projet personnel de formation qui ne serait pas inscrit au plan de formation ou pour une étude promotionnelle.

LE PASSEPORT FORMATION

Le Passeport formation sert à suivre et à piloter son parcours de formation. Véritable carnet de bord des expériences et compétences acquises au cours de la vie professionnelle, il peut être utilisé en fonction du contexte : partiellement ou totalement, dans tous les cas il constitue une mémoire précieuse des savoir être et faire acquis. L’ANFH propose sur anfh.fr un modèle de Passeport formation en téléchargement.

Laisser un commentaire

Veuillez vous identifier pour commenter

Outils et services