Préparer son projet

Que la formation soit organisée à l’initiative de l’établissement employeur ou de l’agent, plusieurs étapes sont nécessaires à sa préparation.

CLARIFIER SES ATTENTES

Quels sont les bénéficies attendus de la formation ? Pour le stagiaire, mais aussi pour son service ou pôle, sa hiérarchie. Il peut être utile de formaliser par écrit les engagements de chacune des parties à propos de la formation (implication et participation à la formation, temps accordé et écoute des propositions d’organisation ou possibilité ouverte d’utiliser les acquis découverts en formation…).

CHOISIR UNE FORMATION ET UN ORGANISME

Pour choisir un organisme de formation, qu’elle soit courte ou longue, plusieurs critères sont à prendre en compte, par exemple :

Quelles sont modalités de sélection des stagiaires (niveau ou diplômes requis ? expérience professionnelle nécessaire…) ? Le soin apporté à la constitution d’un groupe de formation est souvent gage de sérieux de l’organisme de formation.

  • Comment est organisée la formation (conditions matérielles, horaires,…) ?
  • Contenu de la formation (précision du programme disponible, méthodes pédagogiques employées, matériel mis à disposition des stagiaires…) 
  • Qui sont les formateurs ? Des professionnels, des enseignants... ?
  • S’agit-il d’une formation certifiante ? Homologuée par l’Etat ? Si oui, comment est organisé le contrôle du niveau ?

Que comprennent les tarifs annoncés ? Les documents pédagogiques sont-ils compris ?

Si possible, ne pas hésiter pas à se rendre sur place pour estimer au plus juste les moyens mis à disposition des stagiaires (informatique, convivialité des salles de formation,…).

PRÉSENTER LA DEMANDE DE FORMATION

Avant de solliciter une formation auprès de sa hiérarchie, quelques informations utiles.
Préparer soigneusement son projet professionnel avant de le présenter, prévoir deux ou trois possibilités d’actions de formation à mener qui semblent particulièrement pertinentes par rapport au projet initial. Ne pas hésiter à se faire accompagner par les personnes chargées de la formation professionnelle au sein de l’établissement ou par les conseillers de l’ANFH.

Pour valoriser le projet de formation, préparer une fiche récapitulant :

  • le contexte (professionnel, personnel) dans lequel le projet s’inscrit,
  • les objectifs visés à long, moyen et court terme,
  • le détail du de la formation,
  • les liens éventuels avec le de travail et le projet de l’établissement.

Repérer les « moments propices »

Si une politique de formation concertée est mise en œuvre, par exemple dans le cadre d’une gestion prévisionnelle des métiers et des compétences (GPMC), vos demandes et vos attentes peuvent être recueillies lors des entretiens professionnels et/ou de formation. Temps d’échanges privilégiés entre l’agent et son cadre, l’entretien permet de faire le point sur la situation professionnelle présente et souhaitée.

Certains moments liés à la vie de l’établissement ne sont pas opportuns : les moments de forte activité, notamment si votre départ en formation nécessite le recrutement et la formation d’une nouvelle personne... 

Le bon dispositif pour le projet de formation ?

Le plan de formation : son utilisation intervient si l’employeur est investi dans le projet depuis le départ. Ce qui peut être le cas lorsque le projet s’inscrit dans la stratégie et les orientations de l’établissement à plus ou moins long terme.

  • Le Compte personnel de formation (CPF)
    nouveau dispositif de la formation professionnelle qui accompagne les agents de la fonction publique dans la construction de leur parcours professionnel. Il permet aux agents d’acquérir un crédit d’heures qui peut être mobilisé afin de suivre des actions de formation et faciliter la mise en œuvre d’un projet d’évolution professionnelle. Ce projet peut s’inscrire dans le cadre d’une mobilité, d’une promotion ou d’une reconversion professionnelle, y compris vers le secteur privé.
  • Le Congé de formation professionnelle (CFP)
    ce dispositif permet de suivre différents types d’actions, indépendamment de celles inscrites au plan de formation. Elles peuvent viser l’obtention d’une certification, l’accession à un niveau supérieur de qualification, une reconversion professionnelle ou de connaître de nouveaux horizons (bénévolat, vie associative).

Les conseillers en dispositifs individuels de l’ANFH se tiennent à la disposition des agents de la fonction publique hospitalière pour construire et financer leurs projets de formation.

Outils et services