Accompagnement thématique Publié le 30/07/2020

PROJET I.CARE : Management appréciatif & Co-Développement

Le projet I.care (Intelligence Collective et Accompagnement des Responsables et des Equipes) a vocation à intégrer de nouveaux modes managériaux et améliorer les dynamiques d’équipes dans les établissements. Il se nourrit de deux outils managériaux basés sur l’échange, le partage et l’intelligence collective :

  • L’exploration appréciative permet des changements individuels et collectifs en explorant les talents, les qualités et les éléments de motivation mis en œuvre en situation de réussite ou de dépassement des difficultés.
  • Le co-développement mise sur le groupe et sur les interactions entre les participants pour permettre à chacun d'améliorer sa pratique professionnelle grâce au partage d'expériences, à la réflexion individuelle et collective, à partir des problématiques rencontrées dans l’exercice de sa fonction.

Interviews & Retours d'expérience

Le déploiement

L’un de nos pôles soignants, composé d’une quinzaine de cadres, était en souffrance. J’ai donc contacté l’ANFH, qui m’a orientée vers la démarche appréciative afin d'apaiser les tensions. J'ai proposé aux cadres du pôle concerné une première journée de sensibilisation, qu'ils ont refusée dans un premier temps. La démarche demande une méthode de pensée différente qui repose sur la valorisation des réussites et non pas la résolution de problème : cela demande une gymnastique de l’esprit qui peut nécessiter du temps. Le pôle initial demandeur a ensuite accepté le projet, aux vues du succès de la démarche déployée dans 4 autres pôles. Actuellement, 40 encadrants ont été formés et utilisent la démarche au quotidien dans le cadre des entretiens, des recrutements, etc … L'objectif est également de faciliter les échanges et la construction d’identité de l’équipe.

 

Nous abordons dans ce projet des sujets d’actualité qui ont toute leur place au sein des établissements sanitaires et médico-sociaux : l’intelligence collective, le management appréciatif et participatif, le collectif, les équipes, l’échange, le partage, la communication, … Ils ne constituent rien d’autre que le « travailler ensemble ». Nos établissements sont intéressés lorsqu’on leur propose des formations relatives à ces sujets, dans un format un peu différent de ce qui est proposé d’ordinaire. Nous avons sélectionné des prestataires capables de dispenser des formations sur mesure. L’idée est que nos adhérents puissent bénéficier d’un projet répondant réellement à leurs besoins.


Le retour d’expérience

Je me suis rendue compte de manière pratique que la démarche permet de créer du lien. Elle permet et de nous percevoir comme faisant partie d’un même collectif, en s’autorisant des rencontres de personneà personne, et en valorisant le retour de chacun. Cette méthode apprend à apaiser les tensions et retrouver un équilibre dans un pôle dans lequel il y a beaucoup de souffrance. Je suis vraiment satisfaite de cet outil très intéressant mis à disposition des établissements.

 

Plusieurs établissements sont en cours d’accompagnement notamment sur le volet « Exploration Appréciative ». La démarche a beaucoup séduit et la demande est croissante. Des pôles entiers ont été accompagnés, quelque fois dans des contextes difficiles. Des chefs de pôles, convaincus de la pertinence du projet, l'ont porté dans leur établissement, et la démarche a fait ses preuves.


Les conseils

Je conseillerais tout d’abord de passer par une première étape : la sensibilisation en une journée, qui permet de se faire sa propre idée. On peut ensuite dérouler progressivement la démarche, mais il faut y aller par étape et commencer à former d’abord un pôle, une unité ou un service. La démarche aura également davantage d’efficacité si elle est portée par la direction et le corps médical. Durant le projet, j'ai coordonné la démarche entre l’organisme, l’ANFH, les différents pôles et la direction.

 

Premièrement, il faut que les initiateurs de la demande déterminent quel est le volet à exploiter au sein de l’établissement. L'ANFH a un rôle de conseil dans le choix des méthodes à déployer pour répondre au besoin.  Le meilleur conseil que je puisse donner est de participer à une journée de sensibilisation. Elle n’engage à rien, il s’agit d’un seul jour, pour découvrir une méthode/démarche nouvelle, qui peut s’avérer déterminante lorsqu’elle est mise en œuvre au sein d’un service, d’une unité, d’un pôle.

Contacts :

Axelle STEENSTRUP, conseillère formation
Clélia DUMONT, conseillère formation

04 72 82 13 20