Communiqué de presse Publié le 20/03/2014

DPC : Près d’un quart des médecins, pharmaciens et odontologistes hospitaliers publics ont suivi un programme de DPC en 2013

La clôture des comptes de l’ANFH pour l’année 2013 permet de faire un premier point sur l’activité des médecins, pharmaciens et odontologistes hospitaliers en ce qui concerne le suivi des programmes de DPC.

18 623 programmes ont été suivis par 12 693 médecins, odontologistes et pharmaciens (11 500 médecins, 1 386 pharmaciens et 77 odontologistes).

Ce sont donc 24% des personnels médicaux hospitaliers des établissements adhérents à l’ANFH qui ont réalisé un programme de DPC en 2013, pour un coût moyen par programme de 703 €, dont la moitié pour les frais pédagogiques, le reste se répartissant à parts égales entre remboursement des frais de déplacement et d’hébergement et de remplacement des médecins.

Enfin, en 2013, le CDPCMH (instance de gestion du DPC de l’ANFH) a décidé d’utiliser une partie des fonds mutualisés pour financer 179 programmes de DPC suivis par des professionnels médicaux à diplôme hors Union européenne (PADHUE) exerçant dans les établissements publics de santé adhérents à l’ANFH.

614 établissements publics de santé (66% du total) adhèrent à l’ANFH pour le développement professionnel continu  (DPC) de plus de 62 000 professionnels  médicaux, pharmaciens et odontologistes.

L’adhésion à l’ANFH permet en effet de bénéficier des outils de gestion et de suivi (logiciel GESFORM- DPC, déployé dans 907 établissements) et d’un suivi et conseil de proximité de la part des délégations régionales. Cette adhésion permet également aux établissements de bénéficier du financement complémentaire issu de l’industrie pharmaceutique, via la reconduction en 2014 de la convention liant l’ANFH et l’OGDPC (organisme de gestion du DPC).

L’ANFH poursuivra en 2014 son soutien au développement du DPC, via des formations d’appui aux professionnels.