Prise en charge non médicamenteuse des troubles comportementaux en EHPAD et USLD/AFAR

Contexte

La commission de la transparence de la HAS a réévalué le service médical rendu des médicaments indiqués dans le traitement symptomatique de la maladie d’Alzheimer. A l’issue de ces travaux, la HAS a considéré un service médical rendu insuffisant. Par suite, le ministère a engagé la procédure susceptible de conduire au déremboursement de ces médicaments. Cette circonstance renforce les enjeux associés à la prise en charge des troubles comportementaux et notamment renforce l’intérêt des thérapies non médicamenteuses. Une enquête menée en 2014 montre que 94% des établissements d’hébergement accueillant ces personnes déclarent mettre en œuvre ces thérapies, pointant ainsi l’importance que celles-ci occupent dans l’accompagnement des personnes atteintes de MA. Un grand nombre de ces interventions sont menées par des professionnels rarement formés à les mettre en œuvre, renforçant ainsi le questionnement sur le bien-fondé de celles-ci et par conséquent leur efficacité dans des conditions qui ne sont pas toujours favorables à leur implémentation. Au niveau international, l’efficacité de certaines des interventions psychosociales est reconnue cliniquement depuis plusieurs années.

Objectifs

Répondre de façon adaptée aux besoins de prise en charge des personnes atteintes de MAA en EHPAD et USLD

Programme

JOUR 1 : l'HAS, les risques, l'enjeu humain, les piliers, les besoins et l'aide au quotidien

  • le cadre et les enjeux de la relation d'aide en psychogériatrie ;
  • la prévention des troubles par une communication utilisant la confiance en soi, la communication, la relation.
  • les besoins et les symptômes d'une détresse psychologique ;
  • APP 1 : la sollicitude dans les actes de la vie quotidienne ;

JOUR 2 : répondre de manière adaptée à chaque type de trouble comportemental

  • les troubles du comportement qui épuisent les professionnels ;
  • APP 1 : la pose de limites et la recherche d'alternatives aux sédations et aux contentions.
  • APP 2 : l'acceptation des refus et la capacité à partir pour mieux revenir et négocier ;
  • APP 3 : la capacité à entendre des paroles suicidaires et délirantes.

JOUR 3: les interventions psychosociales, les médiations et les activités pour apaiser les résidents violents et sortir de l'apathie les résidents en retrait

  • le contexte des interventions psychosociales, pourquoi et pour qui ?
  • les interventions accompagnant l'aide dans les actes quotidiens.
  • les interventions artistiques ;
  • les interventions facilitant les réminiscences ;
  • les interventions facilitant les émotions et les plaisirs sensoriels.

MODALITES PEDAGOGIQUES

  • apports cognitifs délivrés en utilisant une pédagogie inversée selon Montessori
  • méthode HAS de la simulation en santé
  • APP
  • supports : DVD, films d'animation, fiches pédagogiques, livret d'activités

Public

L’ensemble des personnels des EHPAD et USLD : administratifs – encadrants – soignants

Exercice

2019

Nature

AFN

Organisé par

AFAR

Durée

N/C

Typologie

Formation continue ou Développement des connaissances et des compétences

Date et lieu

GROUPE 1

Du 30 septembre au 5 novembre 2019

30/09-1/10/2019 + 05/11/2019 Date limite d'inscription : 05/07/2019

ANFH PESSAC

GROUPE 2

Du 4 novembre au 2 décembre 2019

04-05/11/2019 + 02/12/2019 - Date limite d'inscription : 05/09/2019

ANFH PESSAC