Contexte

Les pathologies du vieillissement se caractérisent parfois par une altération cognitive, affective et donc du comportement. Ces troubles retentissent de manière notoire sur l'autonomie du patient et sur sa manière d'appréhender le monde environnant. Des traitements médicamenteux existent pour ralentir l’évolution de ces maladies mais leur efficacité est toutefois limitée, tant sur le plan de la cognition, que sur celui du comportement, tout comme d'ailleurs l'impact réel à long terme. Pour ces raisons, l'efficacité de ces traitements n'est optimisée que si elle s'inscrit dans une démarche globale de prise en charge du patient et notamment grâce à des techniques d'approche dites relationnelles (G. Ribes) qui ont pour but de stimuler les capacités cognitives restantes et de resituer le patient au cœur d'une vie sociale, culturelle, et relationnelle. Cependant, ces techniques ne peuvent démontrer leur efficacité que si l’équipe pluridisciplinaire en appréhende le sens, les intérêts et les finalités

Objectifs

  • Se situer dans son rôle et ses fonctions
  • Distinguer les principales pathologies rencontrées dans le vieillissement pathologique
  • Pratiquer l'accompagnement thérapeutique non médicamenteux
  • Mettre en place des stratégies thérapeutiques non médicamenteuses et l’intégrer dans un projet de vie adaptée aux résidents
  • Développer des attitudes permettant l’émergence des potentiels des résidents : physiques, intellectuels, affectifs et sociaux
  • Mettre en œuvre des activités adaptées dans le cadre des tâches quotidiennes et/ou mises en place d’ateliers
  • Situer son action dans le cadre d’un travail d’équipe

Public

AS, AMP, personnels de nuit

Exercice

2019

Nature

AFC

Organisé par

EFORS